Fashion haut de gamme

Haute couture, et maroquinerie de luxe dominent l’univers de la fashion haut de gamme pour marquer le début du printemps de cette année. Chanel, Dior, Marc Jacobs, Valentino, Alexander McQueen… ces marques qui nous sont familières dévoilent leurs créations sous de nouvelles couleurs.

Haute couture, Chanel, Dior et Armani sous les projecteurs

Jupes longues sirène, robes ballons en satin aux couleurs de sucre d’orge et rebordées de fleurs sont mises à l’honneur ce weekend, pour Chanel, lors d’un défilé de mode à Paris. Dior mise sur l’extravagance : drapés de jupes plissés en 3D, smoking ivoire, plastrons brodés… un concept de fashion mixte pour évoquer des personnages féeriques et lyriques. Quant à Armani, il replace la haute couture dans son contexte de perfection. Notamment en jouant sur la combinaison des tonalités primaires comme le blanc, le noir, le bleu roi et le carmin pour ses boléros en sequins et ses jupes aux effets laqués.

De passage à Paris, Céline Dion vient aussi assister au défilé en compagnie de son nouveau styliste Pepe Munoz. La guest-star abandonne ses tenues d’antan pour se vêtir d’une robe à paillettes de chez Vauthier, d’un costume pour homme by Van der Kemp. Elle privilégie des variations de beiges en s’inspirant des styles de chez Valentino. D’autres créateurs de renom ont su profiter de cette occasion pour remettre sur les podiums des créations stylistiques qui ont failli disparaître de mode haut de gamme. Ainsi, la haute couture de Pierre Balmain continue à revivre à travers les manteaux drapés de Rousteing, ses jupes boules et ses hauts d’habits aux manches plissés. De son côté, Jean-Paul Gaultier ne manque pas d’y ajouter sa touche de féérie aquatique avec ses beaux costumes légers aux couleurs sensuelles.

Maroquinerie haut de gamme, place aux it-bags ce printemps

Les maroquiniers de renoms vont encore surprendre les fans de mode de luxe ce printemps avec leurs it-bags. Le blanc est remis au goût du jour chez Martin Margiela, Marc Jacobs et Proenza Schlouer. Chez Valentino, le plastique se transformeSaint Laurent en matériau chic et raffiné. De même chez Jil Sander qui le privilégie pour ses sacs shopper pop. Quant à Alexander McQueen et Fendi, ils préservent la toile en denim et comptent sur cette valeur sûre pour leurs créations de maroquinerie haut de gamme. Chez , les sacs imprimés de drapeaux américains se transforment en symbole pour se différencier. Le tout avec légèreté et tact. Les jeux de couleurs sont toujours en vogue. Bally mise sur les dégradées, Chanel préfère s’affirmer avec des tonalités plus franches, Kenzo opte carrément pour des couleurs audacieuses. Chez Dior et Prada, les sacs aux apparences décalées des années 70 refont surface, ajoutés de quelques touches de modernisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *